La pêche en Dombes

La pêche est au coeur de l'histoire et des traditions dombistes...

Les Dombes sont réputées pour leur pisciculture en étang. La création des étangs remonte au XII ème siècle où les moines ont commencé à élever des carpes. Aujourd'hui les Dombes comptent environ 1200 étangs pour une surface de 10000 hectares d'eau. Ceux-ci sont exploités selon un cycle traditionnel d'assolement basé sur une période "d'évolage" qui dure environ 5 ans (l'étang est en eau) et une période "d'assec" d'un an. Chaque étang est pêché chaque année puis "réempoissonné". La période d'assec permet de cultiver les étangs afin de favoriser la minéralisation des matières organiques. Il s'agit en général de cultures d'avoine ou de maïs.

Les étangs constituent des réseaux en chaîne qui permettent d'utiliser l'eau de l'un pour remplir le suivant. Les étangs en tête de chaîne sont alimentés par le ruissellement de leurs bassins versants et éventuellement par des sources.

Les sols argileux permettent par leur mperméabilité de retenir l'eau et la pluviométrie relativement stable tout au long de l'année, de maintenir des niveaux d'eaux suffisants. La température douce dès le Printemps permet le développemnt de zooplancton dans l'eau, nécessaire à l'alimentation des poissons.

La pisciculture en Dombes est une polyculture traditionnelle à base de carpes. Les empoissonnages sont calculés afin de récolter à la pêche environ 60% de carpes, 15% de tanches, 15% de blancs (gardons et rotengles) et 10% de brochets. Des expériences de diversification sont menées avec des poissons tels que la perche, le sandre, le silure ou le goujon.

Les 2000 tonnes produites annuellement sont destinées à la consommation, notamment sous forme élaborée ( filets ou mousse de carpe, quenelles de brochet) ainsi qu'au repeuplement des étangs et des rivières. L'exportation vers l'Allemagne tient une part importante de la commercialisation de la carpe.
Cette production place les Dombes comme la première région piscicole de France devant la Brenne, la Sologne et la Lorraine.

(référence: rapport de stage Vincet GAUTHIER)

DERNIERES NOUVELLES:

Après un Printemps doux, un excellent niveau d'eau et des efforts importants (alevinages, chaulages, apports de fumier, complémentation...) la saison 2008 s'avère être un excellent cru!!! Sufffisamment rare pour être noté... Et si la pisciculture de Dombes avait de l'avenir!...

Goutez les filets de Carpe et la goujounette des "Fermiers de la Dombes" à Villars les Dombes à côté de la Gendarmerie...